Cobra Kai ou la force du point de vue narratif principal

Vous vous souvenez lorsque dans How I Met Your Mother, Barney Stinson mentionnait que le véritable héros du Karaté Kid n’était pas Daniel LaRusso mais Johnny Lawrence ? Et bien Cobra Kai, série de Youtube Premium, part exactement de ce postulat là !

Bon, on va débuter par le commencement. The Karate Kid est un film sorti en 1984 par John G. Avildsen a qui l’on doit également un certain Rocky. Le postulat est simple : nous suivons l’arrivée en Californie de Daniel LaRusso qui, après avoir été brutalisé par une bande de loubards motards (dont Johnny Lawrence fait parti), il décide d’apprendre le Karaté et va rencontrer un certain Mr Miyagi. Nous allons ainsi suivre l’entraînement de Daniel qui apprend de son maître mais aussi des raclée qu’il prend, notamment par Johnny Lawrence. Le film se conclue par la scène mythique où Johnny et Daniel s’affrontent à l’occasion du tournoi de karaté, et se conclue sur la victoire de Daniel LaRusso.

Le film est un carton total et comme vous vous en doutez, des suites ont vu le jour. Après donc trois épisodes canon, un Miss Karate Kid et un remake dont je tairai l’existence, la saga était enterrée. C’était sans compter ce revival avec Cobra Kai. Et pourtant, personne n’aurait mis une pièce dessus avant la diffusion de ses premiers épisodes.

Le principe est simple, on retrouve là où nous avions laissé nos personnages principaux, mais trente quatre ans plus tard. La seule différence est qu’au lieu de voir la série via le point de vue de Daniel, c’est cette fois celui de Johnny qui est mis en avant. Cobra Kai est d’ailleurs une véritable plongée dans la psyché du personnage, avec l’utilisation de nombreuses images issues de la trilogie originale.

Et c’est d’ailleurs cet aspect là de la série qui nous intéresse aujourd’hui car elle démontre ici une véritable réflexion atour de la narration et de l’importance du point de vue spectateur dans une œuvre. Dans le cas de Cobra Kai, en prenant le point de vue de Johnny, on montre celui de l’éternel second, de celui toujours considéré comme coupable quelque soit la situation. en prenant son point de vue, montrer le même film réalisé dans les années 80, avec les mêmes images donnent ainsi un nouveau sens. Nous ne sommes plus du côté de Daniel à le soutenir car il se fait harceler et battre constamment, mais nous avons pitié de Lawrence qui semble subir l’ensemble de la situation.

Cela montre parfaitement que le choix d’un point de vue influe directement dans la narration, mais aussi dans notre rapport à l’œuvre. Si nous sommes du côté de Daniel dans The Karate Kid, Cobra Kai nous montre le personnage comme la pire des espèces car nous sommes Johnny ici. La narration et le choix de point de vue est une véritable décision qui ne se prend jamais à la légère dans le contexte de création artistique. Nous prenons tous un point de vue lorsque nous créons. Renverser ce point de vue, c’est montrer une autre réalité, malgré tout ce que nous pouvons connaître jusqu’à présent. Que serait Le Parrain sans le point de vue de la famille Corleone ? Que serait Dans la Peau de John Malkovich si nous étions externe à la situation narrative ? Un autre exemple parfait de l’importance du point de vue dans le cinéma est bien entendu The Devil’s Reject de Rob Zombie. Que serait ce film si nous ne suivions pas notre famille de cannibales. C’est justement ce point de vue, cette implication du spectateur sur ce pan de l’histoire qui en fait sa force. C’est en cela que le point de vue narratif à une véritable importance dans la bonne réussite d’un scénario et plus largement d’une bonne œuvre.

Et concernant Cobra Kai? Et bien après une excellente première saison, se concluant sur le fameux tournoi de Hill Valley, la série revient avec une seconde saison dans la continuité qualitative. Si une petite baisse de régime est tout de même visible, notamment à cause d’un scénario un poil moins palpitant, certains épisodes méritent tout de même le détour et le final décollera la rétine des amoureux de belles chorégraphies de combat.

Du côté de Danger Zone nous vous conseillons donc de foncer voir Cobra Kai ! Surtout que la saison 1 est entièrement gratuite sur youtube, et que la saison 2 ne devrait pas tarder !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.