Guide d’écoute musical de la rentrée

A l’occasion de la rentrée, nous vous proposons un petit guide d’écoute musicale pour démarrer cette nouvelle année scolaire en douceur et en musique.

The Vintage Caravan – Gateways

Le trio islandais est de retour ! Après deux trois premiers albums, le groupe de rock revient avec Gateways, un album désiré comme le meilleur album possible. Influencé par le rock de la fin des années 60 et celui du début des 70s, Led Zeppelin et Deep Purple en tête, le groupe fonce droit sans en oublier les mélodies. Dès l’ouverture avec Set Your Sights, le groupe annonce la couleur, cet album sera une grosse machine à riff. L’album reste tout de même varié, avec de jolies ballades sur On the Run ou encore la très atmosphérique Nebula. Et que dire, de ce Farewell qu’un Ritchie Blackmore aurait très bien pu enregistrer avec Rainbow ? Gateways de The Vintage Caravan est moins direct que ces prédécesseurs, mais sonne au final comme le plus équilibré du groupe, le plus proche de leurs influences, avec toujours cette vibe de la scène rock islandaise toujours aussi passionnante. Un excellent album aux vibe encore estivale pour bien débuter la rentrée. Nous espérons bientôt pouvoir les croiser sur scène !

Alice Cooper – A Paranormal Evening at the Olympia Paris

Partons maintenant écouter un monument du rock, Alice Cooper. Je suis, depuis adolescent, un grand amateur de sa musique. Après avoir écouté en boucle des morceaux comme I’m Eighteen ou School’s Out, la grosse claque pour moi a été la découverte de Welcome to My Nightmare, qui reste un de mes albums préférés encore aujourd’hui. Mais cette fois-ci, Alice propose un double live, enregistré qui plus est à L’Olympia. Après les premiers retours de potes ayant assisté au concert, le moment où j’ai lancé la galette m’a véritablement transporté dans la salle. Setlist parfaite, allant d’un No More Mr. Nice Guy à la ballade Only Women Bleed en passant par Feed My Frankenstein. Un concert quasiment parfait, enregistré et mixé parfaitement. A écouter absolument si vous aimez le chanteur ou si vous souhaitez le découvrir !

Alice in Chains – Rainier Fog

Le groupe culte de la scène grunge est de retour ! Après un album en demi teinte en 2013, le groupe de Seattle a pris son temps pour sortir Rainier Fog. Le résultat en fait un des tout meilleurs albums du groupe ! entre hommage, héritage et continuité, cet album, s’il reste cohérent, n’en est pas moins varié. Les gros riffs sont de retour comme on peut l’entendre par exemple sur Drones. La chanson éponyme de l’album lui même est un bel hommage à l’ensemble de la scène grunge fourmillante de Seattle ayant aidé au groupe à décoller. Never Fade est une des pépites de l’album, présentant l’avenir du groupe malgré les disparitions de certains de ses membres. L’album varie ainsi durant tout son long différentes couleurs et ambiances, comme avec le planant All I Am clôturant l’album de la plus belle des façons. Un album immanquable pour tout amateurs de rock et de grunge !

Julien Bitoun Trio – Chicken & Waffles

On vous avait dit dans l’interview consacré à Julien Bitoun que nous allons reparler de l’album. C’est avec See that My Light is Kept Clean de Blind Lemon Jefferson que Chicken and Waffles débute, avec une introduction enregistrée par Julien Bitoun himself dans le mini studio de Third Man Records à Nashville, appartenant à un certain Jack White. Dès les premières notes du trio, on sent toute la volonté de l’album. Ici, on réactualise le propose du delta blues, on le fait revivre, sans pour autant simplement se contenter de rendre tel riff plus rock, de rajouter tel arrangements. L’ensemble des spécificités qui font la puissance du delta blues sont dans cet album qui montre son amour à chaque morceaux. Que ce soit avec le gros riff de Pony Blues, le quasiment gospel John the Revelator avec ces choeurs, ou encore cette version punk de Spoonful Blues. En plus de cela, l’album est excellemment produit, avec un mixage aux petits oignons. Un immanquable pour tout fan de blues.

The Lemon Twigs – Go to School

Découverts en 2016 avec leur très nostalgique Do Hollywood, les frères D’Addario reviennent à la rentrée 2018 avec un concept-album d’opéra-rock, digne des plus grands des années 70. Tous les deux ont moins de 25 ans, mais suivent la voie tracée par les Who et leur Tommy, ou Bowie et son Ziggy Stardust. Enregistré en duo, cet album brille par ses  harmonies vocales et ses nappes d’orchestre qui côtoient, au fil des morceaux, des riffs de guitare acide, comme dans Rock Dreams, ou encore des rythmes d’inspiration latine dans The Bully. Un album rafraîchissant et qui laisse rêveur quant à l’avenir de ce groupe anachronique.

Eminem – Kamikaze

En voilà un qui n’aime pas rester sur un échec: après Revival,  flop quasi-total sorti fin 2017, Marshall remet le couvert pour un album surprise. Le titre peut être interprété comme un « ça passe ou ça casse », et c’est ce que souhaitait Eminem en retournant dans son personnage de Slim Shady. Ainsi, il se libère totalement dans l’écriture et ses punchlines visent directement ses concurrents sur leur propre terrain: des productions beaucoup plus épurées et tirées du Soundcloud Rap populaire, comme le béat entêtant de Greatest. En plus de se renouveler sur la forme, beaucoup de collaborations sont à noter dans cet album, notamment celle avec Jessie Reyez sur Nice Guy, apportant une touche Westcoast dans l’univers froid du rappeur de Detroit.

Tom Waits – The Heart of Saturday Night

Nous voulions finir cette chronique avec un petit retour dans le temps, afin de mettre en lumière une obsession musicale intemporelle. Aujourd’hui, nous voulions mettre en lumière l’album The Heart of Saturday Night de Tom Waits. Cet album, son second de sa carrière, est très loin de ses production actuelle, de son utilisation particulière de la voix. Débutant avec le très piano-bar New Coat of Paint, Tom Waits multiplie les influences et propose un album hétéroclite. Passant du jazz au blues, tout en gardant cette atmosphère assez unique donnant l’impression de se retrouver dans un tout petit jazz club, avec l’artiste dans un coin du bar, avec son piano et quelques musiciens l’accompagnant. Un album à (re)découvrir même si vous n’aimez pas l’artiste.

C’est tout pour notre petit guide musical de la rentrée ! Et vous, quels sont vos coups de cœur musicaux du moments ? De notre côté, nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.