Outbuster, ou comment consommer le cinéma différemment

Et si on parlait VOD et SVOD ? Depuis quelques temps maintenant, un petit site fait sa résistance, en proposant quelque chose de véritablement différent et en dehors du paysage audiovisuel français actuel. Ce site s’appelle Outbuster.

Cela fait quelques temps que je voulais vous parler de consommation et de cinéma. Depuis quelques années, la consommation de film et de série à totalement évolué et changé. L’arrivée de séries de VOD mais surtout de SVOD avec Netflix, Hulu ou encore Amazon Prime a considérablement changé notre rapport au septième art et à sa consommation au quotidien. Avec simplement un abonnement, nous pouvons regarder des milliers de programmes variés, originaux ou classiques. Face aux mastodontes biens installés, il peut sembler difficile de se faire une place sur le marché, mais quelques un tentent l’expérience. Outbuster fait parti de ceux-là.

Mais Outbuster késako?

Outbuster est un service de vidéo à la demande (SVOD) avec une ligne éditoriale bien définie : mettre en avant les films boudés par la distribution française. Les films sont originaires du monde entiers, peuvent avoir un scénario complètement what the fuck-esque, des acteurs peu connus, voire une réalisation trop originale. Bref, tout ce que vous n’avez pas vu en salle en France, vous le verrez ici. Le but est de proposer une offre légale originale, variée, et unique. Un des gros avantages du service est de proposer uniquement des films de qualité. En effet, au lieu de se baser sur IMDB ou sur le box office, Outbuster fonctionne main dans la main avec Sens critique, le fameux réseau social culturel. L’ensemble se base du coup sur la réputation et la qualité des films via le public directement, celui de cinéphiles, qui a maté l’ensemble des productions asiatiques de ces 30 dernières années par exemple. Ainsi, Outbuster propose chaque semaine un nouveau film, qui, en plus de correspondre à leur différents critères, est pour le coup complètement exclusif.

Aujourd’hui le site propose donc une belle centaines de films, ce qui est impressionnant en quasiment deux ans. De plus, une bonne partie des films présents ont une très bonne réputation à l’international, ont été découverts en festival, ou sont réalisés par des cinéastes mondialement reconnus (Rob Zombie, Sion Sono). Ainsi Outbuster propose à toi, le petit cinéphile en manque de  nouveautés ou ayant loupé le dernier PIFFF (Paris International Fantastic Film Festival), du contenu de qualité.

Et pour ceux qui se demandent le prix du service, il vous faudra débourser 6€ par mois pour avoir accès au catalogue. Mais si vous voulez essayer le site, le premier mois est gratuit, et vous pouvez même, jusqu’au 8 avril, l’obtenir sans rentrer vos informations bancaires !

Pourquoi à Danger Zone, on aime Outbuster

Fiche du film El Superbeasto de Rob Zombie

Ici à Danger Zone, on aime vraiment Outbuster de tout cœur. Avec une vraie proposition d’un cinéma sortant des sentiers battus, on trouve toujours la petite pépite que l’on voulait voir, ou la surprise que l’on aurait jamais imaginé exister. Outbuster est également un site qui pousse notre curiosité à aller vers des horizons différents. On peut toujours trouver sur Outbuster le film pour notre soirée, celui pour notre dimanche matin sous la couette.

Un autre aspect important du site est son ergonomie, sa tronche et son confort d’utilisation. Sur ce point là, Outbuster propose un site qui est vraiment sympathique. Il n’y a qu’a voir les différentes catégories du site : Entre potes, Raisons et sentiments, Palmés (ou presque) ou encore Complètement à l’Ouest. L’esprit décalé du site correspond tout à fait à ce qu’il veut mettre en avant : une vision différente du cinéma. Les fiches liées au film sont également bien construites, notamment avec la mini-rubrique Pourquoi et Pourquoi pas, permettant simplement de savoir si on doit se laisser tenter ou non par le film.

En terme de communication également, Outbuster fait les choses bien, voire même très bien ! Le site n’a pas hésité via ses réseaux sociaux à mettre en avant des films en effectuant des diffusions le dimanche soir en direct, permettant ainsi aux personnes de pouvoir découvrir totalement gratuitement un film dans des conditions assez inédites. Se basant sur son public, le site écoute ses abonnés, afin de pouvoir proposer un service se renouvelant. C’est ainsi que le lecteur vidéo subit régulièrement de nouvelles mises à jour, avec par exemple l’intégration de la compatibilité chromecast pour l’ensemble du catalogue. Une application est également en cours de développement, ce qui permettra par la suite de consommer vos découvertes filmiques de la meilleure des manières, où que vous soyez.

Les recommandations de Danger Zone

Pour finir cette présentation de Outbuster, on souhaite vous recommander quelques films qui ont été nos coups de cœur sur le site.

Why Don’t You Play in Hell de Sion Sono

Sion Sono est selon nous un des meilleurs réalisateurs japonais de sa génération. S’amusant avec les codes, il aime tout chambouler pour proposer à chaque fois des oeuvres marquantes. Why Don’t You Play in Hell est le film un peu fou racontant tout simplement la passion d’un réalisateur pour son projet, le tout dans une ambiance décalée, où yakuzas, pop culture et art martiaux se mêlent. Un des meilleurs films de sa carrière, dont l’ensemble débute à être disponible sur le site (regardez absolument Guilty of romance ou encore le plan séquence d’ouverture de Tokyo Tribe). On espère d’ailleurs voir bientôt arriver Antiporno, jusqu’ici présenté uniquement au PIFFF.

Deathgasm de Jason Lei Howden

Vous cherchez un nouveau Evil Dead, où la musique Metal règne en roi ? Vous êtes au bon endroit. Deathgasm est le parfait divertissement horrifique, jouant avec les codes, beaucoup d’humour et avec une très grosse ambiance Metal à souhait. Si vous aimez les films d’horreur des années 80 et 90, vous serez ravis tellement le film est décomplexé du début à la fin et va jusqu’au bout de son concept, avec du gore en pagaille pour nos mirettes.

God Bless America de Bobcat Goldthwait

God Bless America n’est pas un film complètement unknown. Lors de sa sortie en salle, j’avais, à titre personnel, eu la chance d’aller à l’une des rares séances lors de son unique semaine d’exploitation dans un cinéma proche de chez moi. God Bless America était et est encore aujourd’hui un excellent film, une belle critique de notre monde actuel, des Etats-Unis ou d’autres véritables cancers de notre monde, comme la téléréalité. La grande force du long-métrage est son écriture géniale de bout en bout et des références musicales de qualité. Un vrai bon divertissement moins con qu’il n’y parait.

Si avec tout cela, vous n’êtes pas convaincu d’essayer Outbuster, on ne vous comprend pas !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.