Soutenons #1 : Paris est une fête de Elisabeth Vogler

Nous avons toujours voulu mettre en avant des projets qui nous touchent, qui nous parlent, et qui attisent notre curiosité. Nous avons récemment entendu parler du projet de film Paris est une fête et l’intention tout comme sa conception nous a particulièrement intéressée. On vous en parle dès maintenant.

 

Késako?

Lorsque j’ai entendu pour la première fois le titre Paris est une fête, ma faible culture littéraire à fait surface. J’avais lu l’autobiographie de Hemingway il y a un paquet d’années, et je me souvenais de l’amour de l’auteur pour la ville. Du coup, quand j’entends parler pour la première fois d’un projet de film possédant le même nom, j’ai d’abord pensé à une adaptation du livre. Au final, si le film n’a rien à voir, on peut tout de même y voir une sorte de clin d’œil, une sorte de déclaration d’amour à Paris, mais également à la liberté.

Paris est une fête est un film réalisé par Elisabeth Vogler et est l’histoire d’une fille qui rencontre un garçon en soirée. Elle tente de le rejoindre en avion à Barcelone, mais n’arrive pas à prendre l’avion. Cet avion s’écrase, et Anna échappe ainsi de peu à une mort tragique. Là où ce qui pourrait sembler comme une histoire simpliste, c’est la narration, et sa réalisation qui va donner toute la profondeur au récit.

Peut-on croire en l’avenir quand la peur nous détermine ?

En effet, Paris est une fête est un film qui a été réalisé en trois ans, de 2014 à 2017, dans Paris même. Pas de studio, pas de rue bloquée pendant le tournage, ici, on adopte une réalisation dans le réel, où la fiction et la réalité s’entremêlent. Ainsi, si la ligne narrative principale dirige le récit, le film lui sera rythmé par les évènements marquants de ces trois dernières années : les attentats, les manifestations… La volonté ici est de faire véritablement un film sur notre époque, et le meilleur moyen de s’en emparer est de le filmer sur le vif. Pour cela, le tournage s’est effectué avec quasiment zéro budget, aucun financement externe.

La volonté du projet : boucler le film, le présenter en festival pour trouver un distributeur qui le sortira le film en salle. Un pari qui semble totalement fou quand on voit le paysage cinématographique français actuel.

Ce qui nous plait dans ce projet?

Un tel projet nous enchante tout particulièrement à Danger Zone. Toujours en quête d’un cinéma nouveau, d’une évolution du médium et de son art, Paris est une fête sonne comme une promesse. Une promesse, celle de proposer en France un cinéma différent de la majorité de ce qui sort aujourd’hui de nos productions long métrage, beaucoup trop cantonnées à des projets peu ambitieux. Une des seules solutions pour voir quelque chose de différent aujourd’hui en France, c’est de consommer du court métrage, comme on en parle ici avec le Festival International du Court métrage de Clermont-Ferrand.

Seulement aujourd’hui, entre les avancées technologiques et Internet, on peut créer et sortir tout ce que l’on souhaite comme ça en presque un claquement de doigt. Le gros pari de l’équipe autour de projet, c’est d’envoyer cette liberté là dans l’industrie actuelle du cinéma ! Un véritable coup de pied dans la fourmilière, et c’est quelque chose qui du coup ne peut que nous réjouir car la réussite d’un tel projet peut permettre à d’autres créateurs de proposer un cinéma renouvelé, libre des contraintes actuelles tout en étant inventif.

Cliquez ici pour soutenir le projet
Cliquez ici pour soutenir le projet

Il reste pour le coup deux grosses semaines avant la fin de la campagne Kickstarter et si le projet n’hésitez pas à donner un petit peu, afin que le film puisse aller le plus loin possible dans ses ambitions ! On vous donne rendez-vous bientôt pour parler encore plus en détail du projet dans un cadre un peu plus particulier !

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.