The Mirror de Mike Flanagan

The Mirror est le second long métrage du réalisateur Mike Flanagan, dont je n’ai vu aucun de ses précédents travaux. On retrouve au cast Karen Gillan, Brenton Thwaites, Katee Sackhoff ou encore James Lafferty. Ce film est tiré d’un précédent court métrage de son cru : Oculus chapter 3 : The Man with The Plan, lui même issu d’une nouvelle de Jeff Siedman.

L’histoire, est celle de deux frangins Tim et Kaylie Russel, tentant de prouver que leurs parents sont mort à cause du miroir de leur maison.

crédit @TF1 distribution

J’ai plutôt du mal à apprécier les films d’horreur/épouvantes actuels, que je trouve sans originalités ou trop accès sur du gore ou de l’utilisation de jump scare, créant donc des artifices pour donner l’illusion de la peur au spectateur. Pour vous situer, le dernier film d’horreur que j’ai pu aimer fut Mr Babadook de Jennifer Kent, que je vous conseille de regarder si vous l’avez loupé, qui m’a procuré de belle sueurs froides.

Mais le film ici s’appelle The Mirror, et le speech ainsi que la bande annonce m’avait vraiment intrigué à la base, il a fallu attendre 1 an avant de voir le film arriver dans notre hexagone et en direct to video alors qu’il est un bon petit succès outre manche pour un film à si petit budget (10 millions de $ et plus de 44 millions au box office).

Et pour un second film, ce réalisateur commence à prendre du galon : la réalisation est correcte, le montage ainsi que la mise en scène elle, à su se montrer plutôt originale et intelligente par rapport au genre. Pour expliquer mon propos sans trop dévoiler les tenants et aboutissants du film, au fur et à mesure que le film avance, on en apprend plus sur les personnages, notamment grâce à des flashbacks, sur les raisons pour lesquelles nos personnages sont amenés à être a ce stade là, ce qui est intéressant est que le montage fait ainsi un parallèle de degré de peur entre ce que les héros vivent à l’instant t mais aussi dans le passé.  Plus le film avance plus le rythme s’accélère pour devenir presque angoissant. La seconde bonne idée du film est sur son découpage de la scène, et son utilisation de caméras et de différents points de vue.

crédit @TF1 distribution

Pour expliciter ceci, nous avons actuellement 2 types de films d’horreur pullulant le cinéma actuel : les films dit « classique » dans sa façon de filmer, et les films dit « fan footage », filmé avec des caméras mouvante à l’épaule, ou des caméras de surveillance d’une maison.

Dans The Mirror, l’idée est d’avoir dans un même plan filmé de façon classique, La présence de caméras amateur et de caméras de surveillance, le tout justifié dans l’histoire, et le film va s’amuser à jouer avec ces différents point de vue, et ainsi nous permettre une meilleure identification au personnage, et a procurer un sentiments de peur grandissante au fil de l’histoire. Car si le film s’appelle The Mirror, en plus d’avoir un miroir comme rôle prépondérant du film, il est aussi là pour refléter nos peurs et notre regard en tant que spectateur, nous montrer que ce que l’on voit n’est pas la réalité, et que l’on peut nous faire croire tout à partir du moment où on le montre. Le pouvoir des images est donc un thème omniprésent du film est très bien traité.

The Mirror est ainsi, avec son sous-texte sur le pouvoir des images, un très bon film. Avec une mise en scène inventive, un bon jeu d’acteur, il est également le 5e film d’horreur réussi que je vois en 10 ans (les 4 autres étant Scream 4 de Wes Craven, La Cabane dans les bois de Drew Goddard, The Conjuring de James Wan et Mr Babadook de Jennifer Kent), si bien que je reprend espoir dans le cinéma d’horreur, qui peut nous montrer autre chose que des effusions de sang sans intérêt particulier, et s’échapper de la facilité des jump scare, dans le but de nous proposer de vrais émotions, comme le devrait un film en fait.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s