The Double de Richard Ayoade

The Double est le second long métrage du réalisateur Richard Ayoade, qui avait précédemment proposé le très sympathique Submarine. Si l’on retrouve presque l’ensemble des acteurs de Submarine dans The Double, ils sont ici en tant que second rôle, là où Jesse Einseberg et Mia Wasikowska.

Richard Ayoade est un gars que je suis depuis longtemps, découvert par son rôle de Moss dans la série anglaise The IT Crowd (que je vous conseille fortement si vous voulez une série anglaise drôle) ; puis par sa réalisation d’un concert des Arctic Monkeys (Live at the Apollo un excellent live du groupe, et de plus de leur meilleure période), ainsi que son premier long métrage Submarine, qui était déjà un film doté d’une réalisation qui étonnait par son jeu de couleurs, ainsi qu’une narration plutôt inhabituelle, même pour du cinéma indépendant, ce qui avait constitué en 2011 une des petites perles ce cette année là.

@Mars Distribution

Mais il est question ici de son 2e long métrage, The Double, qui est une adaptation de la nouvelle le double de Dostoïevski. C’est donc l’histoire de Simon, voyant sa vie bouleversée par l’arrivée d’un double de lui même. Il va tout de même essayer de montrer qu’il existe toujours, aux yeux de sa famille ainsi que de son travail, malgré les coup bas de son double.

Ce qui frappe dès les premières scènes du film, c’est bien sur la patte du réalisateur avec ce jeu de couleur entre le bleu, le jaune et le rouge que l’on retrouvait déjà dans Submarine. ainsi chaque couleur représente ici un personnage, le bleu étant la représentation du personnage de Mia Wasikowska. J’ai aimé tout les plans de ce film, qui donne toute son ambiance au film, a mi-chemin entre du poétique et du fantastique, et qui va nous donner un moment d’angoisse, un autre de mystère, et un autre de détente.

Mais ce film ne serait rien sans un jeu d’acteur comme celui là, si Ayoade est réputé comme étant un bon acteur, il et désormais reconnu comme étant un très bon dirigeant d’acteur. Si tout le casting de son ancien film a rempilé pour ce film, c’est du coté des rôle principaux qu’il faut se tourner pour prendre une petite claque de jeu d’acteur : Eisenberg est impressionnant dans son jeu d’acteur, on arrive a différencier le double de l’original a n’importe quel moment, même sur des plans fixe, où il joue seulement avec ses expression de visage. Wasikowska est aussi très efficace dans son personnage.

En bref, The Double est une belle réussite, Ayoade confirme avec ce deuxième film et montre tout ses talents de réalisateurs, ainsi que ceux de scénariste, et je suis plutôt impatient de voir ses nouveaux projet en tant qu’acteur ou réalisateur.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s