Robocop de José Padilha

Je dois avouer, je suis allé voir le nouveau remake avec beaucoup d’appréhension, d’un coté car le Robocop  de 1987 est une méchante tuerie, et que les suites ont été jusqu’à présent de grosses purges. D’un coté j’étais donc impatient, en voyant le casting, mais de l’autre j’appréhendai énormément le scénario. Voyons ce que donne le film.

Robocop édition 2014 est l’histoire de Alex Murphy, policier, luttant contre la corruption de la ville. Il sera victime d’un attentat contre sa personne, et l’entreprise de robotique Omnicop, qui va le transformer en Robocop, mi-humain, mi-robot.

crédit @MGM

Je ne vais pas m’éterniser plus longtemps, mais ce film contient à la fois ce que je voulais, et ce que je ne voulais pas voir dans ce film, explications :

Certains aspects du scénario sont plutôt réussis, une actualisation du discours (bien que celui du 1er Robocop est encore d’actualité), où s’affronte pro-robotique et anti-robotique, mais ne nous amène pas de nouvelle réflexion sur le sujet, et c’est dommage. Le déroulé scénaristique reste plutôt bon, avec une aventure de Murphy plutôt réussie, et ses rapports avec sa famille très bien utilisé (pas comme dans Robocop 2 heureusement). On retrouve beaucoup de choses du 1er Robocop, mais plutôt fait sous forme d’hommage, comme les plateaux télévisés, très réussis, mais malheureusement presque trop présent dans le film, on aurait gagné en temps et en attention sur le film d’enlever 2 plateaux.

Le deuxième aspect du film plutôt convaincant est ses acteurs. Avoir Gary Oldman, Michael Keaton et Samuel L Jackson dans le même film est un vrai bonheur (mention spéciale à Samuel L Jackson qui est vraiment a fond dans ce rôle et ça fait plaisir), on sent que le casting a été assez poussé pour avoir des acteurs convaincant pour chaque rôle. Les musiques sont réussies, vu qu’elles sont en partie les même que celles du premier film.

Le problème principal du film selon moi est sa caméra. Je déteste ces soi-disant effets de réalisme de faire une caméra flottante, les effets sont moches et ça rend surtout le film illisible, même dans des scènes plutôt basique comme un mouvement d’un personnage, on ne comprend même pas ce qu’il fait. Et l’utilisation de la caméra à travers les yeux (ou caméra FPS) de Robocop est sympa une ou deux fois, mais l’avoir à chaque scène de combat, c’est vite énervant je trouve. Et c’est dommage car si le film aurait été plus lisible, on serait plus rentré dedans, et c’est ce qui fait que le film traîne en longueur, en plus d’avoir des scènes a raccourcir, si le film aurait été plus lisible, on apprécierait davantage ces scènes de combat, qui sont pourtant plutôt bonnes.

Comme vous l’aurez compris, j’ai moyennement accroché à ce Robocop, il n’est pas un mauvais film, reste un bon divertissement a voir avec des potes, mais il a trop de défauts pour en faire un bon film.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s